Langage et rééducation orthophonique : “de part et d’autre”

« comparer deux situations pour informer »

Présentation mise à jour le 29 août 2021.

Aperçu

Public : professionnels orthophonistes titulaires d’un diplôme universitaire à savoir le certificat de capacités en orthophonie ou un master en logopédie. Formation de niveau 1.

Prérequis : aucun.

 

Le but de la formation vise à soutenir les compétences des professionnels dans leur travail de soin orthophonique auprès de patients présentant des difficultés de compréhension, d’organisation, de planification plus spécifiquement dans le domaine du langage oral.

 

Durée : 7 heures.

Tarif : 168 €.

Pour prise en charge salarié, voir onglet tarif.

 

Modalité pédagogique : distancielle collective synchrone

Méthodes pédagogiques : modalité expositive des notions théoriques, modalités affirmative et active pour les ateliers pratiques.

Modalités d’évaluation : évaluation en amont de la formation (recueil des termes du programme à approfondir), pendant la formation (atelier pour permettre des mises en lien), et en fin de formation (évaluation à chaud, avec questionnaire de satisfaction et de connaissances).

 

Nombre de participants : 15 personnes maximum.

Dates : voir les dates dans l’onglet FORMATIONS.

Délai d’accès : à réception du bulletin le bénéficiaire est averti de son inscription puis environ deux mois avant la date, la formation lui est confirmée par envoi d’une convention de formation.

Contact : voir « coordonnées de la formatrice » dans l’onglet CONTACT.

Accessibilité de nos formations aux personnes en situation de handicap : Si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez être amené à avoir besoin d’un accompagnement spécifique ou d’une aide adaptée.
Afin d‘organiser votre venue dans les meilleures conditions et de nous assurer que les moyens de la prestation de formation peuvent être adaptés à vos besoins spécifiques, vous pouvez contacter le formateur responsable de votre formation.

Programme

1. Objectifs pédagogiques

  • Comprendre l’intérêt d’élaborer une situation de rééducation engageant des relations spatiales et temporelles (étayage langagier ajusté au patient).
  • Appliquer la méthodologie Cogi’Act : atelier de rééducation mettant en jeu le contraste entre deux situations, prétexte pour le patient d’une mobilisation du langage dans sa dimension pragmatique.

2. La démarche pédagogique

  • en distanciel synchrone : Alternance de données théoriques et de travaux pratiques menés sur des temps d’interaction entre participants et avec le formateur. Temps d’interaction lors d’ateliers de réflexion sur la pratique : décrire, extraire, analyser, formaliser.

 

  • en non-présentiel:  mise en action des ateliers de rééducation auprès des patients concernés et écriture d’une situation mettant à distance ce qui s’est passé.

3. Les moyens pédagogiques

Moyens techniques : analyses de cas cliniques, documents support à évaluation, ateliers d’appropriation clinique.

Types de supports remis aux participants : documents sous formes : Word, powerpoint, photos, articles, travail avec du matériel.

4. Déroulement

Temps 1

Accueil des participants. Présentation de Cogi’Act : historique, courant, organisation, fonctionnement ; situer les approches théoriques et cliniques mobilisées par le formateur.

Modalité expositive.

 

Temps 2

Objectif : Comprendre l’intérêt d’élaborer une situation de rééducation engageant des relations spatiales et temporelles (étayage langagier ajusté au patient).

Moyen : Apports théoriques portant sur l’élaboration du processus de connaissances, les activités mentales en jeu dans la compréhension et le statut du langage

Modalité expositive.

 

Temps 3

Objectif : Appliquer la méthodologie Cogi’Act : atelier de rééducation mettant en jeu le contraste entre deux situations, prétexte pour le patient d’une mobilisation du langage dans sa dimension pragmatique.

Moyen : Expérimentation d’un atelier de rééducation « de part et d’autre » sollicitant le langage dans l’axe paradigmatique (prendre appui sur les éléments de la situation) et dans l’axe syntagmatique (successivité, modification de la successivité). Cet atelier permettra à l’orthophoniste de construire un étayage langagier de manière constructiviste, et également d’analyser les différents niveaux de langage mobilisés.

  • Progression selon la méthodologie Cogi’Act : quelles sont les conditions cognitivo-langagières proposées dans la situation pour pouvoir énoncer tel ou tel propos ? mise en valeur du contexte nécessaire à la construction du référent.
  • Mise en pratique de l’atelier en petits groupes
  • Réaliser des liens avec la clinique.

Modalités affirmative et active

 

Temps 4

Évaluation.

5. Évaluation

Cette formation, conformément aux normes RNCQ, donnera lieu à une évaluation pendant la formation et après la formation ; évaluations à chaud ou à froid ; sous la forme de questionnaires, de présentation de documents, de rédaction d’écrits individuels et en groupe.

6. Mots-clés de la formation

activités de rééducation –  langage – étayage langagier – paradigme – syntagme – processus cognitifs – la triade « agir-penser-parler » – fonctionnement de pensée – communication

Les formations Cogi'Act :

Langage et rééducation orthophonique : “de part et d’autre”  « comparer deux situations pour informer »

Quand agir et penser sont liés au dire.