Triade agir / penser / parler et difficultés de compréhension

Aperçu

Public : professionnels orthophonistes titulaires d’un diplôme universitaire à savoir le certificat de capacités en orthophonie ou un master en logopédie. Formation de première intention.

Arguments : La démarche proposée dans cette formation s’adresse à des orthophonistes préoccupés par des patients qui présentent des difficultés de compréhension dans différents domaines.

Le but de la formation vise à soutenir les compétences des professionnels dans leur travail de soin orthophonique auprès de patients présentant des troubles de la cognition mathématique et du raisonnement logico-mathématique associées à des difficultés de compréhension du langage oral et écrit .

Les objectifs généraux : Cette formation permettra à l’orthophoniste d’interroger les difficultés de compréhension globale des patients sous l’angle d’une difficulté de mobilisation « du penser, comprendre, parler, communiquer » et par conséquence de mobilisation de la dimension symbolique/noétique du langage. 

Durée : 14 heures – 1 session de 2 journées.

Tarif :  294€ pour le cycle entier – prise en charge libérale.

Pour prise en charge salarié, voir onglet tarif.

Modalité pédagogique : présentiel et non présentiel (envoi d’un écrit avant session). 

Méthodes pédagogiques : modalité expositive des notions théoriques, modalités affirmative et active pour les réflexions cliniques.

Modalités d’évaluation : évaluation en amont de la formation (recueil de vignette clinique entre autres), pendant la formation (ateliers pour permettre des mises en lien), et en fin de formation (évaluation à chaud, avec questionnaire de satisfaction et de connaissances)

Nombre de participants : 25 personnes maximum.

Dates et lieu : voir dans l’onglet Formations.

Délai d’accès : à réception du bulletin le bénéficiaire est averti de son inscription puis environ deux mois avant la date, la formation lui est confirmée par envoi d’une convention de formation.

Contact : coordonnées formatrice.

Accessibilité : lieu accessible aux PMR.

Programme

1. Objectifs pédagogiques

Au terme de la formation, les orthophonistes seront en mesure de :

– Connaître les travaux qui sous-tendent les approches théoriques développés dans cette formation : auteurs qui ont interrogé les dimensions discursive et pragmatique ; cognitive dépendant du raisonnement ; psycho-affective sous la forme d’organisation de la pensée et du psychisme ; sociale : le langage comme vecteur de la socialisation.

– Comprendre l’intérêt d’appréhender les troubles de compréhension générale rencontrées par les patients en orthophonie sous l’angle d’une difficulté de mobilisation  de la dimension sémiotique du langage (dimension noétolinguistique).

 

CONNAÎTRE :

  • les deux dimensions de l’activité de penser à savoir «  cerner les choses » et «  comprendre leur enchaînement », l’articulation de ces deux dimensions permet la construction de sens. 
  • comment le jeune enfant développe son rapport aux objets et son rapport au langage : notion de creusets cognitivo- prélinguistiques. 
  • les notions de la prédication / énonciation.

 

COMPRENDRE :

Comprendre que la dimension linguistique du discours est liée à des opérations au plan cognitif de sélections, de qualifications, de déterminations, de jugements et de raisonnements. 

 

APPLIQUER :

Appliquer la grille de lecture proposée par ces savoirs théoriques à propos du statut du langage, du raisonnement, pour analyser les conduites des patients en grande difficulté de compréhension orale/écrite.

 

ANALYSER :

  • Réfléchir aux conditions permettant aux patients de transformer des outils culturels tels que langue écrite, schématisation, usages du langage divers, concepts,  en instruments de pensée.
  • Appréhender certaines des conséquences  d’une approche statique des objets, situations, savoirs, énoncés. Les mises en relations logiques, causales, spatiales, temporelles entre les choses et les situations  nécessaires pour maîtriser les diverses dimensions du langage sont « en panne ». 

SYNTHÈSE / ÉVALUATION :

Synthétiser ces nouveaux savoirs dans un écrit regroupant les éléments essentiels.

 

CRÉATION :

  • pouvoir argumenter auprès des parents/patients voire d’autres professionnels l’intérêt de prendre en compte les éléments théoriques portant sur le statut du langage et le raisonnement dans l’interprétation des difficultés de compréhension des patients
  • pouvoir choisir une méthodologie de rééducation prenant en compte ces éléments théoriques pour prendre en charge les difficultés de compréhension des patients.

2. La démarche pédagogique

  • en présentiel : Alternance de données théoriques et de travaux pratiques menés sur des temps d’interaction entre participants et avec le formateur. Temps d’interaction lors d’ateliers de réflexion clinique.
  •  en non-présentiel :  document à envoyer avant la formation.

3. Les moyens pédagogiques

Moyens techniques : analyses de cas cliniques, présentation de vidéos, documents support à évaluation, ateliers d’appropriation clinique.

 

Types de supports remis aux participants : documents sous formes : Word, powerpoint, photos, articles, travail avec du matériel.

4. Déroulement

Jour 1 : Après recueil des préoccupations des participants, le formateur proposera un temps d’analyse de conduites langagières et de raisonnement afin d’illustrer les savoirs théoriques concernant la compréhension, le développement de la connaissance dans les champs théoriques constructiviste, linguistique et inter-actionniste. Un atelier d’appropriation de ces notions sera ensuite développé.

 

Jour 2 : La deuxième journée permettra d’approfondir, sur un plan théorique, les notions de transformations des savoirs en connaissances, en outil pouvant servir à réfléchir le monde, à résoudre des situations-problèmes (et pas seulement problèmes arithmétiques), ceci en lien avec le statut du langage. Une proposition de méthodologie de rééducation des difficultés de compréhension, adossée à ces savoirs théoriques, sera proposée en fin de journée (méthodologie Cogi’Act).

5. Évaluation

Cette formation, conformément aux normes RNCQ, donnera lieu à une évaluation en amont de la formation (vignette clinique), pendant la formation et après la formation (document à modalité formative, questionnaire de satisfaction et de connaissances) ; évaluations à chaud ; sous la forme de questionnaires, de dossier personnel : présentation de documents, rédactions d’écrits individuels et en groupe. Remise d’une attestation de fin formation.

6. Mots-clés de la formation

troubles de compréhension du langage oral et écrit – troubles du raisonnement logico-mathématique- triade «  agir/penser/parler dimension symbolique du langage – fonction noétolinguistique

Les formations Cogi'Act :

1. Formations de 1ère intention

Quand agir et penser sont liés au dire.