Atelier de pratiques réflexives (supervision individuelle)

Présentation mise à jour le 5 septembre 2021.

Aperçu

Public : Cette formation s’adresse exclusivement aux orthophonistes diplômés et ayant suivi une des deux formations de base : DPAL « Développement et pathologie des activités logiques : Application en orthophonie » ou la formation PAR2L « pathologie des activités de raisonnement logique et de langage »et /ou PREL «  premiers raisonnements et émergence du langage ». Formation de niveau 2.

Prérequis : aucun.

Le but de la formation vise à accompagner l’orthophoniste dans l’analyse de sa pratique professionnelle, cet accompagnement est essentiel pour se décentrer, prendre du recul et penser sa pratique.

Argument : Les orthophonistes se trouvent confrontés dans leur pratique de soin à des situations cliniques complexes – troubles de la cognition mathématique, troubles du langage oral, troubles du langage écrit, troubles de la compréhension -des pressions de l’environnement scolaire et parental, à une augmentation importante de demandes de consultation.

Durée : 6 heures

Coût : 400€ – Formation non éligible au FIF-PL.

Modalité pédagogique : distancielle synchrone.

Méthode pédagogique : interrogative et active.

Nombre de participants : 1 participant.

Dates : dates à définir avec le stagiaire.

Délai d’accès : à réception du bulletin le bénéficiaire est averti de son inscription puis deux mois avant la date, la formation lui est confirmée par envoi d’une convention de formation.

Contact : coordonnées formatrice (voir ville)

Accessibilité de nos formations aux personnes en situation de handicap : Si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez être amené à avoir besoin d’un accompagnement spécifique ou d’une aide adaptée.
Afin d‘organiser votre venue dans les meilleures conditions et de nous assurer que les moyens de la prestation de formation peuvent être adaptés à vos besoins spécifiques, vous pouvez contacter le formateur responsable de votre formation.

Programme

1. Objectifs pédagogiques

Développer sa capacité à s’inscrire dans une démarche de pratique réflexive afin d’améliorer ses compétences professionnelles.

 

Être capable d’élaborer un écrit professionnel.

2. Les moyens pédagogiques

  • Documents relatifs à la supervision : Document word/ repères pour la présentation des préoccupations cognitivo-cliniques du participant : grille élaborée par le formateur après lecture de l’écrit du professionnel qui est demandé avant la formation
  • Propositions de lectures en lien avec l’évolution du travail réflexif
  • Établissement d’un échéancier de travail

3. Déroulement

L’analyse des pratiques réflexives prend appui sur les préoccupations du professionnel.

Temps 1 :

Objectif : développer sa capacité à s’inscrire dans une démarche de pratique réflexive afin d’améliorer ses compétences professionnelles.

Contenu :

– explicitation des objectifs pédagogiques

– présentation de la grille des objectifs pédagogiques élaborée par le formateur après lecture de l’écrit du professionnel qui est demandé avant la formation

– propositions de lectures en lien avec l’évolution du travail réflexif

– établissement d’un échéancier de travail qui permettra de

  • conduire une réflexion rétrospective sur son action thérapeutique : l’action se transforme en savoirs car elle est identifiée, reconnue, nommée et formalisée pour penser sa pratique : R. Wittorski.
  • conduire une réflexion rétrospective sur son action thérapeutique : l’action se transforme en savoirs car elle est identifiée, reconnue, nommée et formalisée pour penser sa pratique : R. Wittorski.

Temps 2 :

Objectif : développer sa capacité à s’inscrire dans une démarche de pratique réflexive afin d’améliorer ses compétences professionnelles.

Contenu : retour sur l’analyse réflexive du stagiaire pendant sa clinique, à l’aide de la grille de travail.

Temps 3 :

Objectif : Être capable d’élaborer un écrit professionnel.

Contenu : Élaborer un écrit témoignant de l’évolution de ses compétences professionnelles.

Le formateur accompagne la réflexion, permet la prise de recul, soutient la mise en mots ; celle-ci remplit une fonction de transformation de l’action en connaissances sur l’action : l’action se transforme en savoirs car elle est identifiée, reconnue, nommée et formalisée pour penser sa pratique.

Méthodes active et interrogative.

 

Après la session, en non présentiel : synthèse écrite par le participant des points importants de la supervision.

4. Évaluation

Cette formation, conformément aux normes RNCQ, donnera lieu à une évaluation en amont de la formation, pendant la formation et après la formation ; évaluations à chaud ou à froid ; sous la forme de questionnaires, de présentation de documents, de rédaction d’écrits individuels et en groupe.

5. Mots-clés de la formation

Analyse de pratiques professionnelles, méta-compétence, amélioration des compétences

Les formations Cogi'Act :

Ateliers de pratiques réflexives

Quand agir et penser sont liés au dire.