APPROPREL
Approfondissement des pratiques de rééducation des Premiers Raisonnements et de l’Émergence du Langage auprès de jeunes enfants souffrant de troubles du langage oral associés ou non à des pathologies

Aperçu

Public – prérequis : Cette formation est destinée à des professionnels orthophonistes titulaires d’un diplôme universitaire à savoir le certificat de capacités en orthophonie ou un master en logopédie, ayant suivi la formation « Premiers Raisonnements et Émergence du Langage : bilan et rééducation orthophoniques – contenus cogi’act » et appliquer la méthodologie de rééducation qui y est enseignée et ayant une pratique dans ce domaine bien spécifique des pratiques de rééducation des premiers raisonnements.

Arguments : La démarche proposée dans ce stage s’adresse à des orthophonistes accueillant des enfants présentant un développement perturbé du langage, atteint ou non de handicap, et souhaitant approfondir leur pratique de la méthodologie de l’ajustement protologique et langagier.

Le but de la formation vise à enrichir les compétences des professionnels dans leur travail de soin orthophonique auprès de jeunes enfants présentant de grandes difficultés.

Les objectifs généraux : Cette formation permettra d’approfondir les ancrages théoriques relatifs à la méthodologie de l’ajustement orthophonique protologique et langagier et d’exercer son utilisation comme un outil : bilan, compte-rendu (passation structurée et analyse référencée à des travaux développementaux) et projet thérapeutique. Cette formation permettra d’exercer des ajustements prélogiques et prélangagiers : notion d’« étayage cognitif» et de partage de sens, d’analyser sa démarche à partir de situations présentées aux patients et d’articuler cette démarche à celle d’un accompagnement parental.

Durée : 14 heures sur une session de 2 jours.

Tarif : 378 euros

Modalité pédagogique : présentielle

Méthode pédagogique : affirmative, interrogative et active

Modalités d’évaluation : évaluation en amont de la formation (recueil de vignette clinique entre autres), pendant la formation (ateliers pour permettre des mises en lien), et en fin de formation (évaluation à chaud, avec questionnaire de satisfaction et de connaissances)

Nombre de participants : 20 personnes maximum.

Dates et Lieu : voir les dates dans l’onglet Formations.

Délai d’accès : à réception du bulletin le bénéficiaire est averti de son inscription puis deux mois avant la date, la formation lui est confirmée par envoi d’une convention de formation.

Contact : coordonnées formatrice (voir ville)

Accessibilité : salle adaptée PMR ; adaptation handicaps visuels.

Programme

1. Objectifs pédagogiques

Au terme de la formation, les orthophonistes seront capables :

CONNAÎTRE :

  • l’importance des processus de répétition, d’imitation, d’anticipation – rétroaction et d’abstraction dans le développement des creusets cognitivo-prélinguistiques
  • de manière approfondie le développement des conduites protologiques, préphysiques et symboliques avec le développement du langage observé pendant la période de l’explosion lexicale

 

COMPRENDRE :

  • la différence entre des conduites où l’objet est utilisé pour agir de celles où l’objet est considéré comme appui pour penser et parler.
  • les différentes conduites significatives de la construction des creusets cognitivo-prélinguistiques
  • la méthodologie bilan et rééducation des premiers raisonnement et de l’émergence du langage dans ses aspects cliniques et théoriques

 

APPLIQUER :

  • les conditions d’observation de conduites de patients dans des situations à suggestion heuristique ou symbolique
  • un regard théorique sur les situations proposées par les professionnelles : est-ce que les moments de sollicitation auprès des enfants favorisent l’émergence de la capacité de mettre en
 relation ? processus fondamental dans la construction de la compréhension.
  • les différentes étapes de la méthodologie de l’ajustement orthophonique protologique et langagier dans la construction des situations de rééducation

 

ANALYSER et COMPARER :

  • les conduites recueillies en s’appuyant sur les outils proposés en formation
  • des conduites de patients entre elles recueillies lors de situations d’observation attentive et dans des conditions similaires
  • l’évolution du patient au long de rééducation par la mobilisation d’une attitude professionnelle réflexive sur la méthodologie proposée
  • ses propres conduites cliniques : étayage langagier, ajustement protologique, exercer la mise en place des outils thérapeutiques

 

ÉVALUER pour :

  • rédiger un compte rendu de bilan objectivant le rapport aux objets et le rapport au langage du patient
  • améliorer son approche clinique des enfants en très grandes difficultés de langage et de communication
  • Argumenter la nécessité de proposer à un patient l’ajustement orthophonique protologique et langagier comme projet thérapeutique

2. La démarche pédagogique

  • en présentiel : Alternance de données théoriques et de travaux pratiques menés sur des temps d’interaction entre participants et avec le formateur. Temps d’interaction lors d’ateliers de réflexion sur la pratique : décrire, extraire, analyser, formaliser. Temps de rédaction d’écrits portant sur l’appropriation clinique par le participant des notions abordées lors de présentation de cas d’autres participants.

 

  • en non-présentiel : vignette clinique (préparation d’écrits portant sur une analyse de conduites d’un patient) à envoyer en amont de la formation

3. Les moyens pédagogiques

Moyens techniques :

  • présentation de vidéos, remise de documents cliniques et théoriques, travail avec du matériel.
  • Analyse de conduites d’enfants (vidéo) sous l’aspect du fonctionnement sensori-moteur et sous l’angle de constructions pré- linguistiques (construction des invariants, causalité et temporalité) et permettant de situer leurs préoccupations cognitives.

 

Types de supports remis aux participants :

  • documents sous formes de docWord, doc powerpoint – photos. Articles.
  • Envois par internet de doc théoriques ou de vignettes cliniques analysées au cours de la formation.
  • Bibliographie. Programme et convocation. Documents supports à évaluation.

4. Déroulement

Journée 1
En prenant appui sur les situations cliniques envoyées par les stagiaires, établir des relations théorie-clinique et formuler des hypothèses. Rappels théoriques sur la construction des creusets cognitifs- prélinguistiques , prénumériques et prélogiques, l’évolution de la capacité de l’enfant à se situer comme auteur-acteur de liens, coordonnateur de schèmes et de relations et créateur de sens et signifiés ; l’accès à la dimension symbolique du langage ; le développement de la connaissance; les approches mobilisées dans la compréhension. Elaboration de pistes thérapeutiques en termes d’ajustement orthophonique protologique et langagier.

Journée 2
Analyse d’un bilan renseigné et rédaction d’un compte –rendu. Réflexion à propos des conduites considérées comme significatives de l’évolution du patient en mettant en perspective plusieurs conduites objectivant les progrès sur le lexique, la nécessité de préciser le continuum causal et temporel, sur les organisations des objets et des actions et sur l’élaboration d’inférences. Evaluation de la formation : 2 questionnaires de satisfaction et de connaissances.

5. Évaluation

Cette formation, conformément aux normes RNCQ, donnera lieu à une évaluation en amont de la formation, pendant la formation et après la formation ; évaluations à chaud ou à froid ; sous la forme de questionnaires, de présentation de documents, de rédaction d’écrits individuels et en groupe.

6. Mots-clés de la formation

la triade « agir-penser-parler », communication, ajustement orthophonique protologique et langagier, creuset cognitivo-prélinguistique, inférences prélogiques, lexique, causalité et temporalité, troubles du langage oral.

Les formations Cogi'Act :

ApproPREL

Quand agir et penser sont liés au dire.